mardi 23 décembre 2014

Terminator Genisys : Terminator vieux !


Le problème était simple : comment faire à nouveau jouer à Schwary le Terminator puisque le troc d'arbre autrichien n'a plus rien d'un jeune premier à 67 ans ? La réponse était tout aussi simple bien qu'astucieuse : puisque les T800 sont recouverts de tissus humains, ceux-ci vieillissent comme des humains, à l'inverse de l'endosquelette du cyborg qui ne change pas d'un poil.

Voilà donc Arnold qui rempile dans son rôle fétiche pour ce Terminator Genisys qui s'apparente à un best-of, à la manière de Skyfall pour James Bond. L'acteur ex-Gouvernator est confronté à une version jeune de lui-même, qui arrivait dans le premier film en 1984 à Los Angeles. Seulement, cette fois, il sera intercepté par le vieux qui est là depuis longtemps puisqu'il avait été envoyé dans le passé s'occuper et protéger Sarah Connor, alors orpheline et âgée de 9 ans.

C'est Emilia Clark qui interprète Sarah Connor et elle est loin d'être aussi niaise que Linda Hamilton dans le premier volet puisque c'est elle qui sauve Kyle Reese (interprété par Jay Courtnay) lors de son arrivée et non l'inverse.

L'aspect best-of est renforcé par l'apparition d'un T-1000, en poly-alliage mimétique, autrement dit en métal liquide, dont l'interprète ressemble fort à Robert Patrick, qui jouait ce rôle dans Terminator 2. Autres clins d'oeil, le fameux "I'll be back" que Scwarzy ne manque pas de placer et le non moins fameux "Come with me if you want to leave" (Viens avec moi si tu veux vivre) dit cette fois par Sarah Connor.

Bref, ce nouveau Terminator s'annonce bien, au contraire de ce qu dise déjà certains critiques à la seule vue d'un trailer qui ne saurait dévoilé la qualité, ou pas, du film. Signalons enfin, et c'est une autre bonne nouvelle, que les scènes dans le futur seront cette fois-ci nombreuses avec de nouvelles machines et le fameux Chrono-porteur qui permet de remonter dans le temps.