mardi 22 avril 2014

Nokia : le grand gâchis


Le finlandais Nokia peut être considéré comme le créateur de la téléphonie moderne avec son désormais culte 3310 (photo). Leader mondial des téléphones portables jusqu'en 2011, la firme aurait pourtant dû sentir le vent tourner quand Apple a présenté le premier iPhone en 2007. Mais faute d'avoir pris ce qui allait devenir les smartphones au sérieux, Nokia a continué de décliner jusqu'en 2012, perdant sa place de leader au profit de Samsung.

L'alliance avec Microsoft n'aura pas été suffisante car Nokia annonce aujourd'hui qu'il abandonne définitivement les smartphones en revendant sa division matériel et brevet au créateur de Windows. Les sommes déboursées par Microsoft, qui peut se le permettre, sont de 3.79 milliards d'euros pour la division matériel de Nokia et de 1.65 milliards d'euros pour le droit d’utilisation des brevets du groupe finlandais.

Le géant de Redmond espère ainsi pouvoir concurrencer plus efficacement Apple mais surtout Google et son logiciel-vedette, Android. Avouons quand même que c'est loin d'être gagné...