jeudi 24 avril 2014

Madingley, le logiciel qui surveille la vie sur Terre

Le programme informatique Madingley estime la croissance, les flux migratoires et la vie des créatures terrestres, qu'elles soient animales ou humaines. Il permettrait aussi d'envisager sous un nouvel angle les questions environnementales, telles que la chasse, la perte d'habitats naturels ou les conséquences de l'activité humaine sur le climat.

Le logiciel est open-source pour encourager les chercheurs à s'impliquer d'avantage dans cette problématique écologique. Réalisé conjointement par Microsoft et les spécialistes de l'ONU, Madingley, espèrent ses concepteurs, pourrait permettre une meilleure compréhension du fonctionnement des écosystèmes délicats de la planète et comment ils s'interagissent mutuellement.

Ce gif indique le nombre de créatures dans une certaine zone, avec la plus grande population colorée en rouge. Il indique que les océans hébergent le plus de créature sur Terre et comment les saisons influent sur leurs zones de vie.