dimanche 26 janvier 2014

Les lieux les plus chauds de la planète

La vallée de la Mort, en Californie, est l'endroit où la température la plus chaude a été enregistrée, 56.7° en juillet 1913. Le point le plus bas du parc national, Badwater est situé à plus de 85 mètres sous le niveau de la mer.
Tirat-Zvi est située sous le niveau de la mer. Cette ville d'Israël connaît le gel en hive, mais devient une véritable fournaise en été avec des températures régulièrement au-dessus des 40 degrés. Dans les années 40, on a même recensé 53.7°.
El Azizia en Lybie a longtemps détenu le record mondial de chaleur avec une température mesurée à 57.8 degrés. Une erreur de lecture sur l'appareil de mesure a entrainé une rétrogradation d'El Azizia au profit de la vallée de la Mort.
Si on connaît l'Australie pour ses plages de rêve, n'oublions pas que le pays compte également de nombreuses zones désertiques où la température dépasse souvent les 40 degrés. Le bassin du Lac Eyre est particulièrement exposé aux grosses chaleurs.
La température grimpe encore au Mali où on a enregistré un record de 54 degrés à Tombouctou. La température moyenne sur l'année dépasse les 36°. La ville est classée au patrimoine de l'UNESCO.
Bangkok est une des villes les plus chaudes du monde. La température de 35° y est presque constante toute l'année avec un taux d'humidité oscillant entre 80 et 90 %. Pire, la variation de température entre la journée et la nuit est presque nulle.
Djedda en Arabie Saoudite a déjà connu une température de 52° à l'ombre. 
Avec une température mesurée de 36 degrés, le Golfe Persique est la mer la plus chaude de la planète. Certes, la température a été prise en profondeur mais même à la surface la trentaine de degrés aura bien du mal à rafraîchir.
Dasht-e Kavir est un désert qui s'étend sur une partie de l'Iran. La zone est très rarement arrosée par la pluie et les températures grimpent souvent au-delà des 50 degrés. L'amplitude thermique entre le jour et la nuit peut varier de près de 60 degrés.
Dallol est une zone volcanique située en plein désert du Danakil au nord-est de l'Éthiopie. Le thermomètre atteint régulièrement les 45 degrés à l'ombre. Les formations géologiques du site en font à la fois un paysage sublime et un des endroits les plus inhospitaliers du globe.

Source