dimanche 26 janvier 2014

Dix sites à découvrir en Russie

Ekaterinbourg est une ville beaucoup moins charmante que Moscou mais qui a conservé son architecture typiquement soviétique. Les imposants bâtiments et les statues contrastent avec les nombreuses églises orthodoxes.

Après la visite du musée de l'Ermitage à Saint Petersbourg, direction la perspective Nevsky et son alignement de bâtiments. La cathédrale Saint Sauveur est l'un des plus beaux édifices religieux de la ville. 
Lors d'un passage à Moscou, la place rouge est une visite incontournable. On peut y admirer le Kremlin ou la cathédrale Basile-le-Bienheureux.
À proximité de Saint Petersbourg, une halte à Peterhof s'impose. La ville abrite de nombreux palais et jardins construits sur ordre de Pierre le Grand. Fontaines et dorures en font le Versailles russe.
À Moscou ou à Saint Petersbourg, n'oubliez pas de descendre dans le métro pour admirer l'architecture des différentes stations. Le spectacle est à couper le souffle. Les stations immanquables sont Avtovo à Saint Petersbourg et Kievskaya à Moscou.
Au sud de la Sibérie, le lac Baïkal constitue la plus grande réserve d'eau douce liquide au monde. Ses eaux sont d'une transparence exceptionnelle. Autour du lac, de nombreuses réserves naturelles et parcs nationaux invitent à la randonnée.
La ville de Kazan est le centre religieux musulman du pays. Posée sur les rives de la Volga, Kazan offre une vieille ville qui allie architecture occidentale et orientale. À visiter sur place le Kremlin et la mosquée Kul Sharif.
Au milieu du lac Baïkal, l'île Olkhon est un vrai havre de paix. Les quelques hôtels de Khoujir sont rudimentaires mais ils constituent un point de chute idéal pour explorer l'île, ses plages et ses paysages de steppe.

Au coeur de Saint Petersbourg, sur les rives de la Neva, le musée de l'Ermitage est un des plus impressionnants de la planète. Les 1 000 salles abritent plus de 60 000 oeuvres dont des peintures de Leonard de Vinci, Pablo Picasso, Rembrandt ou Rubens.
Les adeptes de nature se rendent dans la région de l'Altaï. Cette zone montagneuse sert de frontière naturelle entre la Russie, la Chine et la Mongolie.
Source